Vous êtes ici : Accueil > Informations générales > GRIGNOTAGE A L’ECOLE
Publié : 7 octobre 2016

GRIGNOTAGE A L’ECOLE

Nous entendons parler de plus en plus souvent de l’augmentation des cas d’obésité dans la population en général, et chez les enfants en particulier. Au rythme actuel, dans 10 ans, un tiers de la population serait concernée par un problème de surpoids.
Or, on remarque qu’une alimentation déséquilibrée et mal répartie dans la journée a de nombreux effets néfastes sur la santé humaine. Il est donc naturel que l’école, pour ce qui la concerne, se préoccupe de la question .
Les nutritionnistes attirent particulièrement notre attention sur le fait que les collations, goûters, friandises... pris à l’école contribuent souvent à ce déséquilibre. En effet, ces apports caloriques supplémentaires provoquent une altération du rythme alimentaire qui se traduit par un manque d’appétit au repas du midi et, ce, sans aucun bénéfice du point de vue scolaire. Seule la prise d’un petit déjeuner permet d’éviter le "coup de barre" de la fin de matinée. Il est donc très important qu’un enfant s’habitue à manger (même peu) avant de partir à l’école. L’idéal reste bien sûr un petit déjeuner complet et équilibré.
Le Ministère de l’Education Nationale ayant invité tous les acteurs de l’école à se mobiliser contre le "grignotage" entre les repas,le Conseil d’Ecole prendra au cours de l’année des décisions, intégrées au règlement intérieur, visant à limiter très notablement la prise d’aliments pendant le temps scolaire.
Cependant, il est clair que l’amélioration de la situation passe principalement par la modification volontaire des comportements au sein des familles. C’est pourquoi nous vous demandons de veiller au petit déjeuner de votre enfant et d’éviter au maximum qu’il emporte des aliments à l’école, exception faite du goûter de l’étude.
Les représentants de parents au Conseil d’école (FCPE, PEEP et UNAAPE)
L’équipe pédagogique